La Poétique De La Ville - Istanbul: Souvenirs D’une Ville D’orhan Pamuk


Yılmaz Ç.

in: Languages and Meaning of the City, Jacques Fontanille,Nedret Öztokat Kılıçeri,Bülent Çağlakpınar, Editor, Istanbul University, İstanbul, pp.383-395, 2021

  • Publication Type: Book Chapter / Chapter Other Book
  • Publication Date: 2021
  • Publisher: Istanbul University
  • City: İstanbul
  • Page Numbers: pp.383-395
  • Editors: Jacques Fontanille,Nedret Öztokat Kılıçeri,Bülent Çağlakpınar, Editor

Abstract

Cette étude vise à analyser du point de vue poétique l’ouvrage intitulé Istanbul : Souvenirs d’une ville d’Orhan Pamuk, l’un des auteurs les plus controversés de la littérature turque et écrivain turc qui est lauréat du prix Nobel. O. Pamuk, qui exprime d’une manière forte son dévouement à sa ville natale, présente un récit autobiographique avec des illustrations riches de son enfance à sa jeunesse. Dans son livre, il évoque cette ville avec un sentiment de tristesse. Il est possible de dire que l’Istanbul d’O. Pamuk retrouve son unité d’imagination poétique à travers des événements témoignés ou non. Formé par les souvenirs d’O. Pamuk et harmonisé avec la perception subjective de l’auteur, Istanbul : Souvenirs d’une ville présente une période précise, à savoir les années 1950 et 1960. Istanbul, une ville exceptionnelle par ses qualifications géographiques et ses structures architecturales, cherche une identité, entre tradition et modernité, et elle nourrit les émotions, les pensées et les souvenirs ancrés dans la mémoire de l’auteur. La ville est « ersatz » du cosmos sur la terre. Possédant essentiellement les qualités similaires par rapport à l’univers, la ville est remplie des accumulations d’images formelles et elle se situe aux croisements des imaginations oniriques. Au fur et à mesure que ces images instables transforment la ville, l’univers humain change. Celle-ci qui pénètre l’homme aux rouages d’un mécanisme, unit l’être à l’univers. Elle imprègne l’inconscient, la pensée et la mémoire de l’homme avec les éléments matériels qui sont signifiés par rapport à la perception de l’homme. Pour mettre en évidence les multiples facettes de la ville, nous nous référons aux souvenirs narrativisés d’Orhan Pamuk se rapportant à la ville d’Istanbul afin de retrancher les reflets de diverses images poétiques de la ville.